Still got the blues

Still Got the Blues est un album du guitariste Gary Moore paru en 1990.

L’album a bénéficié des contributions de quelques gloires du blues et du rock comme Albert King, Albert Collins et George Harisson. Pour l’anecdote, Moore a choisi d’enregistrer les voix avec un microphone dynamique supercardioïde Shure Beta 58 directement dans la pièce de mixage plutôt qu’avec un gros micro dans une cabine de prise de son. Il souhaitait donner au son une touche plus authentique, plus passionnelle et proche d’une émotion « live », pour éviter un son de studio trop lissé.

Le succès de l’album a été conséquent : il reste certainement un des plus gros succès solo de Gary Moore (disque platine au Royaume Uni). Il a intéressé les anciens fans et permis à d’autres auditeurs de découvrir le guitariste irlandais.

Le 3 décembre 2003, la Cour de justice de Munich (Allemagne) a statué que le solo du titre éponyme, Still Got the Blues, plagiait celui d’une chanson peu connue hors d’Allemagne et publiée en 1974 sous le titre Nordrach par le groupe allemand Jud’s Gallery. Moore a nié connaître la chanson, en raison notamment de l’impossibilité de se procurer le disque ou le CD à l’époque de l’enregistrement de son album. La Cour a statué en considérant que la chanson avait pu être entendue à la radio ou reprise lors d’une prestation live à laquelle il aurait pu assister. La Cour a aussi reconnu qu’il n’y avait aucune évidence que le préjudice soit volontaire, mais que malgré tout ceci constituait une violation du copyright de la chanson Nordrach indépendamment de l’intention. En conséquence Moore a versé un montant (non connu) de dommages et intérêts à Juergen Winter, leader de Jud’s Gallery.

 

{beginslide id= »ReadMore1″ title= »Parole »}

Used to be so easy to give my heart away.
But I found out the hard way,
there’s a price you have to pay.
I found out that love was no friend of mine.
I should have known time after time.
So long, it was so long ago,
but I’ve still got the blues for you.
Used to be so easy to fall in love again.
But I found out the hard way,
it’s a road that leads to pain.
I found that love was more than just a game.
You’re playin’ to win, but you lose just the same.
So long, it was so long ago,
but I’ve still got the blues for you.
So many years since I’ve seen your face.
Here in my heart, there’s an empty space
where you used to be.
So long, it was so long ago,
but I’ve still got the blues for you.
Though the days come and go,
there is one thing I know.
I’ve still got the blues for you.

 

{endslide}{beginslide id= »ReadMore2″ title= »Partition »}

Téléchargez la partition en pdf

 

{endslide}{beginslide id= »ReadMore3″ title= »Vidéo de cours et playback »}

 

{endslide}